1. Faculté d'Architecture La Cambre Horta

SIP.21 - Overview des workshops

SIP.21.2

SIP.21.2 Textile Architecture - Design, Computation & Fabrication

Responsable facultaire: David Erkan
Avec: Noumena

20 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

"Architectures textiles: Design, computation & Fabrication" est un workshop à caractère pluridisciplinaire qui a pour ambition d'explorer les liens intrinsèques qui existent entre l'Architecture et le Design textile. Ce travail prospectif d'une semaine complète se concentrera sur des questions de dimensionnement, d'usage et d'ergonomie spatiale, et examinera l'architecture à travers le prisme du textile et vis-et versa, et à les matérialiser sous la forme de structures de petite échelle et d'installations, et celle du textile sous la forme de dispositifs architecturés à porter. Ces explorations ont pour objectif d'aboutir à la production de prototypes en vraie grandeur, concrétisés sous la forme d'hybridations d'architectures textiles et de d'installations, d’abris ou de dispositifs mobiles à porter.
Durant les deux dernières décennies, l'Architecture, le Design textile et la mode se sont empruntés des formes et des caractères, et se sont influencés à plus d'un égard, tant en termes de sujets, que de techniques de conception et de fabrication.
Ces deux secteurs sont en constante évolution, et subissent actuellement de profondes transformations qui ont récemment donné lieu à l'émergence de nouvelles formes de pratiques issues des nouvelles technologies, des processus computationnels et de la fabrication numérique.
"Architectures textiles: Design, computation & Fabrication" invite les étudiants à explorer les liens coexistant entre ces deux disciplines et ces nouvelles formes de pratiques, de manière collaborative et cohérente, en concevant et en construisant des environnements en 3 dimensions. Ces explorations seront menées et matérialisées sous la forme d'installations réversibles et recyclables, en accordant un soin particulier au caractère environnemental des productions, dans un souci de durabilité et d'économie de moyens.
Les étudiants seront accompagnés par des enseignants et des praticiens issus des deux disciplines, afin de les alimenter en contenu théorique et de les initier à travailler avec des outils computationnels (modélisation 3D, rendu architectural, code, script, modélisation algorithmique), à apprendre à concevoir, à manipuler des matières, et à utiliser et à produire à l'aide d'outils de fabrication numériques.
Étant donné la nature pluridisciplinaire du workshop, ce dernier sera ouvert aux étudiants ingénieurs architectes et de la section Design textile de La Cambre arts visuels.
SIP.21.3

SIP.21.3 Parcours Urbain Artistique de la Nuit des Architectes

Responsable facultaire: Fabrizio Bucelle
Avec: CARé

50 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

Ce projet, consacré aux ambiances les plus diverses et expérimentales, met en scène des installations inspirées et créées par les étudiants, en adéquation avec le lieu choisi et le thème, tous deux porteurs de réflexion. Nous avons pour rôle d’aménager un lieu et de s’atteler à la mise en place de créations qui répondent à une problématique spécifique posée par la SIP. En effet, la Nuit des Architectes, c’est avant tout une semaine de montage, lors de laquelle la question de l’espace est primordiale, et c’est cette même question qui nous est demandée de travailler et de modeler : comment aménager ce lieu afin d’accueillir tout ce public ? Un question étrange à poser en cette période. C'est pourquoi la Nuit des Architectes se réinvente cette année en une plate-forme pour exprimer la vécu étudiant de ce confinement.
Les modalités d'exposition de ce travail seront définis en fonction de l'évolution de la situation sanitaire: une exposition virtuelle, des installations dans le quartier du Cimetière d'Ixelles, ou une exposition physique.
 
SIP.21.4

SIP.21.4 En Attendant Kyoto

Responsable facultaire: Catherine Baude
Avec: Max Vandervorst

20 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

Ce projet fait suite à une proposition d’exposition du Festival Musiq3 dans le cadre de leur 10ème anniversaire. Il s’inscrit dans une programmation culturelle plus large et la thématique abordée serait celle du réchauffement planétaire. En ce qui nous concerne, l’installation sonore de Max Vandervorst « En attendant kyoto » serait exposée dans le musée de notre Faculté d’Architecture durant le week-end du 25 au 27 juin.
https://www.youtube.com/watch?v=p-tKXzd4H4k
La proposition consiste à demander aux étudiants de concevoir une exposition qui prolonge et complète cette installation. Les médias utilisés seraient la photographie, la fresque photographique et la vidéo muette afin de respecter l’univers sonore de l’installation. Le dispositif se situerait principalement au rez-de-chaussée du musée.
SIP.21.5

SIP.21.5 (Fig.)

Responsable facultaire: Myriem Saoud
Avec: Arnaud Naomé, Damiaan Van Dun

16 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

(Fig.) propose d’interroger trois fondements du projet d’architecture, la représentation, l’élément et la matière par le biais de la conception d’un pavillon. L’échelle pavillonnaire ainsi que sa définition ouverte permet d’expérimenter librement la conception architecturale et se prête au jeu d’une production individuelle sur une courte durée. Les étudiants se verraient attribuer de manière aléatoire un type de représentation, un élément ainsi qu’une matière à expérimenter pour la conception de leurs pavillons. Les combinaisons aléatoires permettraient à chaque pavillon d’être réalisé suivant un groupe de contraintes uniques. Qu’il s’agisse de la Biennale de Venise ou du festival Horst, la symbolique de l’objet du pavillon comme terrain d'expérimentation architecturale permet une décomplexion des contraintes usuelles du projet d’architecture.
SIP.21.7

SIP.21.7 WikiWomen - Memories Can Change

Responsable facultaire: Véronique Boone
Avec: DOCOMOMO, KUL, Uhasselt, UAntwerpen et al.

20 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

Le projet « Memories can change ! » propose des ateliers de discussion, de recherche et d’écriture de pages wikipedia de femmes créatives invisibilisées par l’histoire de l’architecture et de l’art. Les femmes architectes et artistes ont été en grande partie écartées de l’histoire par un triple processus : lors de leur vie suite à des conditions sociales (statut, réseau, commandes,…) ; dans l’historiographie écrite ; par la numérisation récente (bases de données, wikipedia, archives,…). Il n'existe pratiquement pas d'études historiques sur les femmes créatrices en Belgique, suite à une sous-représentation des femmes dans les archives et les collections de design. Cette semaine workshop sera organisé en collaboration avec le VAI dans le cadre de leur projet « Wikiwomen » et avec l’asbl DOCOMOMO Belgium. D’autres universités partenaires du projet sont entre autres KULeuven, UHasselt et UAntwerpen. Ce projet est à voir parmi d’initiatives internationales telles que "Plus de femmes architectes sur Wikipédia", lancée par N-ails à Berlin, ArchiteXX à New York et Parlour à Melbourne. La semaine sera structurée autour de présentations (entre autres Hilde Heynen, Michel D'hoe, Geert Van Pamel), discussions et travail individuel encadré à la réalisation de pages wikipedia. Une liste de figures importantes sera donnée ainsi qu'une bibliographie, des références, des personnes de sources orales et archives, et sujet de discussion.
SIP.21.8

SIP.21.8 L'émergence du domestique

Responsable facultaire: Dany Poncelet
Avec: Pauline Degrand-Guillaud & Francesca Pedroni

20 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

« L’architecte est un professionnel polyvalent qui doit pouvoir jongler entre questions hypers techniques et problématiques liées aux sciences humaines. L’architecte est un observateur savant de la société et aussi un personnage actif de son temps. Dans le but d’améliorer la qualité de vie de l’être humain, destinataire ultime de son travail, l’architecte doit pouvoir comprendre et répondre aux besoins de ses contemporains. Il doit se les approprier, les analyser, les décomposer et, grâce à son bagage culturel et ses connaissances professionnelles, les remodeler, pour enfin les rendre au demandeur d’origine, l’Homme. L’architecte à travers sa production a le devoir moral d’apporter une vision critique et constructive de la société dans laquelle il est appelé à travailler. En s’inscrivant dans les grandes problématiques qui nous bouleversent aujourd’hui, nous proposons ici un changement conscient du point 0, le plus intime et le plus connu de tous, le chez-soi. »
Avec cette introduction nous avions présenté le projet « la révolution du domestique» pour la candidature à la SIP20. Une année complexe, bouleversante et imprévisible est passée entre-temps et l’émergence sanitaire causée par la COVID-19 est loin d’être résolue complètement.
Dans une lecture purement architecturale on pourrait dire que l’une des conséquences majeures de la pandémie est le changement de perception de l’espace domestique. Les typologies spatiales que nous connaissons et que nous considérions efficaces ont lamentablement échouées face à un événement de cette ampleur.
La vie en collectivité a été mise en suspend et la majorité de la population mondiale a été confinée chez soi. Ainsi, les écoles, les cafés et restaurants, les bureaux ont perdu leur statut de lieu du quotidien et les nouveaux règlements d’occupation ont dénaturé et exclus ces espaces. Le chez soi est alors devenu le centre de gravité de toute la vie quotidienne concentrant à la fois la vie privée, le travail, l’école, etc.
Face à un événement d’un tel impact nous revendiquons d’autant plus le rôle de l’architecte comme observateur savant et acteur fondamental.
Nous proposons donc à nouveau de partir du lieu le plus intime et le plus vécu cette année, le chez-soi.
SIP.21.9

SIP.21.9 Sentiers et terres communes de Charleroi

Responsable facultaire: Benoit Moritz
Avec: Master Cador (ULB/UMons), Centre Culturel L’Eden

18 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

La SIP 2021 qui aura lieu en mars 2012 se fera dans le contexte particulier de la présence toujours active du Covid19.
Nous entendons faire de cette contrainte une opportunité en partant d’un des acquis du confinement, c’est-à-dire la pratique de la marche, en l’inscrivant dans un mouvement plus large, celui de la pratique de la randonnée urbaine (ou péri-urbaine) d’échelle métropolitaine, permettant de découvrir et valoriser collectivement un territoire donné.
Cette pratique est en plein développement et a récemment fait l’objet de diverses initiatives de médiatisations culturelles à travers une exposition au Pavillon de l'Arsenal à Paris, la publication du livre Zone Sweet Zone (Y.Detraz-Bruit du Frigo), le développement de randonnées métropolitaines par le centre culturel L'Eden de Charleroi durant l'été 2020, etc...
Se basant sur les acquis culturels et les initiatives déjà lancée par le centre culturel L’Eden, nous proposons un projet pédagogique qui prend pour objet le territoire et les paysages de la ville de Charleroi.
Au cours de la SIP, les étudiants seront amenés à découvrir, à pieds, ce territoire si singulier, fortement structuré par l’économie et l’industrie (aujourd’hui en déclin). Les parcours sont évidemment imprégnés par le patrimoine industriel… Mais pas que…
Toutes les «coulisses » créées par les grands chantiers d’aménagement automobiles sont fascinants à emprunter : abords du Ring coincés dans les frontières administrative de l’ancienne commune de Charleroi, percées autoroutières, R3, etc. La ligne de métro fantôme et ses stations construites méritent aussi d’être évoquées… Les parcours empruntent parfois les sentiers qui existaient déjà avant l’industrie et les ruelles qu’empruntaient les mineurs…
SIP.21.10

SIP.21.10 DOUBLE

Responsable facultaire: Jean-Didier Bergilez
Avec: Elmes

21 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

Innover dans le champs de l’architecture ne peut se faire que par la fabrication même d’architectures.
Nous pensons que succès de cette intégration s’opère par l’intermédiaire du projet architectural où les auteur.rice.s sont amené.e.s à se positionner lors de la formalisation. C’est cette étape cruciale de formalisation architecturale que nous voulons mettre en avant lors de cette semaine d’innovation pédagogique.
7 hypothèses seront soumises aux étudiants au travers de textes, comme questions pour nourrir ce processus. 9 bâtiments caractériseront le contexte de l’exercice. Face à ces architectures choisies comme exemples, ils développeront leur double sur la parcelle adjacente.
Un double comme terrain d’exploration de leur hypothèse.
SIP.21.11

SIP.21.11 Syncity - (co)-construire avec la place publique

Responsable facultaire: Cataline Dobre
Avec: Laboratoire Louise, IGEAT, IEB, Abbatoir, Commune d’Anderlecht, Oikodrom, Strateco, Universita Roma Tre, Collectif Gilbard, WiM, Cultureghem

12 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

(Co)construire avec la place publique vise à mettre en lumière la complexité de l’espace public dans un quartier actif, mais défavorisé, de Bruxelles — Cureghem. Suite aux ateliers proposés précédemment, les étudiants plongeront dans ce site unique et s’interrogeront sur les dynamiques de pouvoir et les usages conflictuels existants dans l’espace public. Cette interaction permettra aux étudiants de s’intégrer aux processus participatifs existants pour concevoir et construire des objets de mobilier urbain. Les objets réalisés seront installés à la fin de l’atelier dans le quartier. Ainsi, les étudiants seront confrontés aux défis de transformer l’espace public par l’action in-situ sur base des leçons tirées de la crise sanitaire.
SIP.21.12

SIP.21.12 /kek/ enquête architecturale

Responsable facultaire: Pierre Blondel
Avec: Peachlab

12 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

/KEK/: est un projet d’enquête architecturale autour d’un mystère, d’un élément de la ville qui provoque le questionnement. A travers la marche, l’étudiant se confronte à la ville, l’arpente, et découvre les détails du quotidien jusqu’alors invisibles. Parmi ces découvertes, le choix d’un élément intriguant déclenche une enquête obsessionnelle mêlant à la fois réalité et fiction. L’étudiant compose à partir du premier jour son enquête sur un tableau d’indices qui lui permet de relier et de composer l’objet de son enquête. Ce tableau devient l’interface où se juxtaposent divers niveaux de récit : l’élément découvert, les archives, les documents historiques, les articles, ainsi que l’univers personnel de l’étudiant, en d’autres mots, l’espace de l’anastylose. Le développement de celle-ci sera nourri tout au long de la semaine, par des rencontres avec divers intervenants et des discussions collectives.
SIP.21.13

SIP.21.13 Baraques alternatives

Responsable facultaire: Denis Delpire
Avec: Plastikin

12 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

Nous proposons une expérience humaine : immerger les étudiant·es dans un lieu alternatif et communautaire, à l’exploration et l’observation du quartier de la Baraque de Louvain-La-Neuve. Proposer un moment d’immersion, pour faire grandir dans l’imaginaire de futur·e·s architectes d’autres formes d’habiter, de co-habiter, d’occuper un territoire et d’y revendiquer ses convictions et ses désirs. L’occasion aussi de sensibiliser architectes et autres expert·e·s de l’espace à
l’observation attentive d’un lieu et des ses habitant·e·s.
Apprendre à observer, décrire, interroger, raconter, représenter un contexte au plus proche de sa réalité comme une manière manifeste de faire projet, de partager et transmettre un existant à reconnaitre et valoriser.
SIP.21.14

SIP.21.14 Urban Ma(r)kers (Esquisse commune 1)

Responsable facultaire: Jean-Marc Sterno, Olivier Sire, Daniela Salgado, Alvaro Mercado
Avec: Commune d'Ixelles

60 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

L’Esquisse Commune est la co-conception et co-réalisation d’un équipement public dans l’espace public par un groupe d’étudiants pendant une semaine. Cette pratique de l’enseignement est basée sur le modèle du « design and build » et fait partie intégrante du cursus de la faculté d’architecture de l’ULB, rejoignant la majorité de l’offre académique contemporaine (Folić, Kosanović, Glažar, & Fikfak, 2016).
Devoir concevoir et réaliser des constructions en une semaine permet de créer une vraie émulation dans le groupe d’étudiants. En parallèle aux différentes étapes du projet, une réflexion plus longue, à l’échelle du CQD, est envisagée via la thèse par le projet.
Dans le cas du CQD Athénée, en soulevant le problème de la densité scolaire et les incidents en lien générés par les jeunes avec les passants ou les commerçants, la gestion de l’espace public se pose. Afin de prévoir au maximum ces incidents, le facteur sécuritaire est mis en avant par les pouvoirs publics dans sa politique de réaménagement urbain. Face à cette politique, les jeunes s’installent dans l’espace public suivant les lieux résiduels à leur disposition, particulièrement au moment du déjeuner.
L’EC propose donc de construire dans le cadre du CQD Athénée des lieux alternatifs de déjeuner pour les jeunes en établissement secondaire. Ces constructions seront conçues et exécutées par les étudiants en architecture et architecture du paysage, ainsi qu’avec les jeunes du quartier.
SIP.21.15

SIP.21.15 Dialogue avec le paysage en marche (Esquisse commune 2)

Responsable facultaire: Carine Jacques
Avec: Dimitri Shumilensky

25 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

Que raconte un paysage ?
Que raconte-t-il à moi, de moi ?
durant un temps d’arpentage compris entre mon seuil d’entrée et mon seuil de sortie ?
Comment exprimer ce que le paysage me raconte ?
Et si le paysage me parle, que pourrais-je lui répondre pour entrer dans un dialogue ?
Comment exprimer ce (début de) dialogue ?
L’objectif du workshop « Dialogue avec le paysage » est double :
Par la marche :
—> explorer la dramaturgie du paysage : ce que le paysage raconte, son récit.
A l’écoute du paysage, répondre par une parole, un geste, un acte dans le paysage.
Entrer en dialogue.
—> plonger en soi, à la recherche de son/ses moyen(s) d’expression :
écrire, parler, dessiner, construire, danser, exposer, transformer, projeter, performer, installer ...
SIP.21.16

SIP.21.16 Organique(s)

Responsable facultaire: Pablo Lhoas
Avec: Conférencier.e.s

25 étudiant.e.s
Téléchargez la présentation du workshop

Les objectifs de cet atelier seront :
1. Ouvrir l’esprit des étudiants à une histoire, des pratiques, des écritures et des vocabulaires d’architecture habituellement minorisés;

2. Comprendre, nommer et définir les points communs (formels voire idéologiques) de productions architecturales aussi diverses que: architectures traditionnelles africaines, W. Morris, L. Sullivan, F-L Wright, A. Gaudi, V. Horta, H. Van de Velde, R. Steiner, E. Mendelsohn, H. Haring, H Scharoun, G. Ponti, BBPR, C. Scarpa, E. Saarinen, J. Utzon, R.Schindler, B. Rudofsky, T. Murano, I. Gardella, I. Marcovec, K. Tange, les Smithson et d’autres membres du Team X, G. Bohm, B. Goff, G. Lautner, L. Kroll, B. Herbecq, Selgas/Cano, S. Radic ...

3. Reconsidérer l’historiographie de ce que l’on nomme « architecture organique »

4. Ré-écrire cette partie méprisée de l’histoire de l’architecture;

5. Pratiquer un registre de formes a-orthogonales, explorer une architecture hyper- fonctionnaliste ...