1. Faculté d'Architecture La Cambre Horta
  2. Accueil
  3. Agenda

Conférence: L'économie circulaire au delà des flèches

Publié le 4 septembre 2019 Mis à jour le 9 décembre 2019

En 2016, la Région de Bruxelles-Capitale a lancé son "Programme Régional en Economie Circulaire", adoptant avec enthousiasme le concept d'économie "circulaire". Comme dans beaucoup d'autres villes européennes, un avenir pas si lointain est envisagé où les ressources matérielles sont utilisées en "boucle fermée". C'est une stratégie qui permettrait un réemploi et une recyclabilité infinie des matériaux sans aucune perte de qualité. L'ambition est de créer des emplois locaux tout en réduisant l'empreinte environnementale.

La plupart du temps, ces idées sont présentées sous forme de diagrammes abstraits. Une abondance de flèches est utilisée pour représenter les modèles d'affaires, les professions et les pratiques sociales à développer. En d'autres termes, les qualités sociales et matérielles tangibles de l'économie circulaire et ses difficultés restent à envisager

Dans "Life under a cherry tree", Rotor étudie les aspects pratiques du concept de l'économie circulaire, en particulier dans le secteur du bâtiment. L'exposition tire son titre d'un passage de Cradle to Cradle (2002), faisant référence à une vision d'une industrie basée sur un système de "développement du cycle de vie". Il s'agit non seulement de documenter les pratiques existantes mais aussi d'imaginer différentes économies circulaires qui pourraient voir le jour.

À propos de Rotor

Créée en 2005 à Bruxelles, Rotor est un équipe pluridisciplinaire dont le travail est dédié aux flux de matériaux dans l'industrie de la construction, et plus particulièrement aux stratégies de réemploi. Sur un plan pratique, Rotor coordonne des opérations de démontage d’éléments réutilisables à grande échelle, collabore à des projets architecturaux, et réalise des aménagements intérieurs. Sur un plan théorique, Rotor contribue à élargir le champ de connaissance et alimenter le débat sur des questions de ressources, de déchets et d'obsolescence dans le secteur du bâtiment – et ce via des missions de recherche, des expositions, des publications et des conférences.

En 2014, la spin-off Rotor Dconstruction est lancée. Sa mission est de faciliter le réemploi de
matériaux de construction.

Rotor a représenté la Belgique à la Biennale d'architecture de Venise en 2010. Leur exposition, Usus Usures, explore l'usure en tant que réaction à son utilisation en architecture et en tant que processus potentiellement créatif. Pour la Fondation Prada, à Milan, ils ont été conservateurs ex limbo, un souvenir de l'histoire matérielle de tous les défilés Prada. La même année, en 2011, ils ont organisé et conçu l'exposition OMA/Progress à la Barbican Art Gallery de Londres, un aperçu du travail de l'Office for Metropolitan Architecture, et en 2013, ils ont organisé la Triennale d'Oslo Architecture intitulée Behind the Green Door, avec une vaste exposition sur les défis auxquels l'architecture " durable " est aujourd'hui confrontée. En 2018, Rotor a participé à Manifesta 12 Palerme avec Monte Gallo qui offre de nouveaux points de vue sur la relation entre l'homme et le paysage. Life under a cherry tree est la première exposition personnelle de Rotor à Bruxelles, où le collectif est basé.

www.rotordb.org – www.rotordc.com
 / 1
Date(s)
Le 12 novembre 2019
Lieu(x)
Site Flagey

auditoire Victor Bourgeois