QUESTIONS D’ARCHITECTURE

Lors du passage en années de Master, les étudiant.e.s ont accès à plusieurs modules de cours leur permettant d’explorer des « Questions d’architecture » spécifiques en fonction de leurs intérêts et ambitions futures.
Architecture, Développement et Patrimoine

se consacre aux questions d’architecture, d’urbanisme et de patrimoine dans leur lien aux problématiques de développement dans le « Sud global », dans une approche intégrée et transdisciplinaire. Architecture, urbanisme et patrimoine y sont envisagés dans leur dimension culturelle, à la fois produits et vecteurs d’un développement entendu comme processus de transformation ancré dans un lieu, porté par des acteurs et des référents culturels spécifiques.

Architectures, Ecologie, Durabilités

aborde l’architecture et l’urbanisme « durable » tant du point de vue théorique (les trois piliers, l’intergénérationnel, la théorie des communs, les dimensions anthropologiques) que par des questions pratiques (l’accessibilité physique, sociale, genrée, la place des communs dans la production de logements) et des cas concrets d’écoquartiers et quartiers durables contemporains.

Architecture et Art

poursuit avant tout l’éveil de l’étudiant en architecture au lien essentiel qu’entretient son futur métier avec l’art, en tentant de répondre par touches successives à la question centrale : en quoi l’art est nécessaire à l’architecture et l’architecture à l’art, voire plus encore, en quoi ces deux mondes se rejoignent pour n’en faire qu’un. Pour ce faire, le cours ne se posera pas sous la forme d’une simple transmission d’informations, mais d’une provocation à l’interrogation au travers une pensée active de l’art. Pour cela une confrontation réelle et régulière avec l’art contemporain jalonnera le cours, sous la forme de visites d’expositions, de conférences et de rencontres avec des artistes et aussi et surtout d’une pratique artistique sous la forme d’exercices réguliers tout au long du calendrier.

Architecture et Cinéma

expérimente le médium audiovisuel pour enrichir le regard (et la pratique) des architectes. Les étudiant.e.s sont ainsi amenés à s'immerger dans le monde de la création filmique, en se servant de ses outils, de ses méthodes et de son énergie créative, réflexive et engagée. À travers différents médiums de lecture et de communication – texte, photographie, vidéo, prise de sons, dessin, installation, cartographies – l’espace (architectural ou urbain) est observé, expérimenté, décliné et communiqué, pour aboutir finalement à des courts-métrages. Ceux-ci s'inscrivent généralement dans le genre du film expérimental, mais aussi du documentaire de création, et à l'occasion de la fiction.

Architecture et Sciences Humaines

a pour objectif général de penser le dialogue entre sciences humaines et architecture à partir d’un objet concret. Plus précisément elle vise à approfondir la connaissance de matières des sciences humaines à savoir la sociologie et l’anthropologie, en les appliquant à l’architecture et à l’espace comme il s’agit aussi d’interroger ces disciplines à partir des outils de l’architecture. Le choix pour une formule « séminaire » entend favoriser à la fois la perspective théorique au travers de lectures de textes, la perspective méthodologique en proposant aux étudiant.e.s d’appliquer concrètement des outils méthodologiques proposés par les sciences humaines et l’architecture et la démarche analytique et réflexive permettant aux étudiant.e.s de s’approprier les savoirs mis à leur disposition et de les mettre en perspective avec leur propre position (d’étudiant, de citoyen...).

Architecture, Image et Média

explore la composition architecturale basée sur des principes intrinsèques, dénués de toute contextualisation, fonction, ou contenu idéologique. La conception ne vise alors plus à produire un objet particulier; la création de processus de composition et leur représentation graphique deviennent un résultat en soi. Ces éléments sont abordés par l’étudiant.e au travers d’un projet personnel de composition formelle basé sur la programmation par ordinateur.

Archives d’Achitecture

propose une plongée dans les archives pour exhumer l’histoire de la genèse de morceaux de nos villes, identifier leur histoire architecturale et urbaine ainsi que de celle des bâtiments dont ils se composent. Ces recherches en archives visent à mettre en évidence leur origine, qu’ils soient le résultat de concours d’architecture, de dons généreux, voire de commandes internes; l’importance de ces commandes pour leurs concepteurs, qu’ils soient architectes, ingénieurs, les deux, voire aucun des deux; leurs usages au fil du temps et les principales transformations, heureuses ou moins heureuses, dont ils ont fait l’objet.

Design & Architecture

propose aux étudiant.e.s d'explorer la question de l'objet, produit en pièce unique ou en série. Après une initiation aux outils d’un fablab et à leurs principes de fonctionnement, les étudiant.e.s développent un processus de travail en deux temps : un temps de déconstruction pour comprendre en profondeur un objet, son contexte social, historique, économique, son mode de production; puis un temps de reconstruction pour le déplacer dans le temps et le réinterpréter avec les outils numériques.

Design Thinking & Building Materials

place son focus sur le concepteur et plus particulièrement sur la personne qu’est l’architecte dans sa conception. Les études sur la conception sont appliquées dans le cadre des liens avec les fédérations de matériaux de construction. L’ambition est d’élargir l’approche de l’architecte et concomitamment son potentiel créatif, tant par le développement de savoir, que par une exploration méthodique du processus de conception, ainsi que par le développement de stratégies professionnelles.

Histoire de l’Architecture

propose une étude approfondie de l'art et de l'architecture de l’époque paléochrétienne jusqu’à la fin de la période baroque, avec des des incursions dans la période contemporaine pour montrer que l’histoire n’est pas qu’un répertoire de formes mais un ensemble de racines. Chaque année, une période est choisie et est approfondie plus particulièrement. Une partie des cours est suivie avec des étudiant.e.s en histoire de l’art et de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

Histoire, Théorie, Critique

entend apporter aux étudiant.e.s une contribution réflexive et critique dans le cadre de leur cursus et de leur formation en histoire, en théorie et composition architecturales. Plus spécifiquement, cet atelier entend s’attacher au développement, chez les étudiant.e.s, d’une attitude réflexive enrichissant leurs approches de la pratique et de la théorie de l’architecture, informée par une culture architecturale ancrée dans l’histoire contemporaine de l’architecture.

Patrimoine Moderne - DOCOMOMO

identifie la valeur d'un patrimoine bâti du XXème siècle pour y développer un projet de sauvegarde. Cette architecture se caractérise par sa dimension d’expérimentation et cet aspect devient capital au moment où il faut évaluer la valeur des constructions et les options de conservation et d’intervention technique. La connaissance approfondie de sa matérialité tant au niveau de ses qualités techniques (solidité, habitabilité, mise en œuvre innovatrice ou traditionnelle, matériaux) que de ce qu'elles portent comme savoir, sens et accumulation historique, sont donc les fondements de cette Question d’architecture.

Patrimoine et restauration

a comme objectif d'introduire aux différentes thématiques de la restauration architecturale en focalisant sur les questions méthodologiques et opérationnelles d'une part, sur les questions culturelles et technologiques d'autre part. Le module offre aux étudiant.e.s un panorama des problématiques à aborder face à un projet de restauration. Les différentes postures possibles face aux interventions sont évoquées par des cas de figure et des exemples en cours, tout en gardant en évidence l'approche théorique nécessaire à fonder le débat sur les orientations à choisir face aux différentes situations.

Paysage et Territoire

a pour objectif d’élaborer une analyse précise d’un tissu urbain complexe, qui mènera à une réponse paysagère appropriée, en appliquant les outils adéquats pour identifier les déficits et qualités des espaces publics. Les modules 1 et 2, d'une durée de 5 semaines chacun, traitent de l'identification du paysage de ces espaces publics, de leur analyse et diagnostic, ainsi que du développement de scénarios paysagers. Les scénarios seront développés tout en prenant connaissance des opinions des acteurs publics concernés.

Urbanisme

s’oriente à la fois vers l’étude « en chambre » de projets d’urbanisme de toutes natures situés en Belgique ou ailleurs en Europe, et vers une valorisation de ce qui est proche de nous, qui vaut la peine d’être arpenté, en partant à la visite de projets d’urbanisme réalisés ou en cours de réalisation à Bruxelles et dans d’autres villes belges.